2. Mercredi 26 novembre, 16h-18h (Wednesday the 26th of November, 4-6 pm)

Cartographie relationnelle
Relational Cartography

De nouvelles interfaces, de type Géoportail ou Google Earth, apparaissent et permettent d’utiliser, de représenter et de mettre en relation des données géospatiales. La carte du territoire se voit recouverte de documents localisés photographiques, (j’étais là), filmiques (j’ai vu cela) et sonores (j’ai entendu ceci), où sont épinglés souvenirs et traces d’activités humaines. La carte devient une interface active et mnémotechnique qui structure et met en relation des contenus hétérogènes, créant convergences et interpénétrations entre les disciplines et les usages. Les interfaces cartographiques représentant le monde réel cohabitent avec d’autres univers virtuels et fictifs, et leurs représentations tendent à se confondre. La cartographie devient un outil de composition des données pour orienter le regard et rendre visible ce qui échappe à notre perception habituelle comme les espaces vides et oubliés, l’agencement des réseaux sociaux, les structures du savoir et du pouvoir et leur relation à travers la planète.
Pour discuter de ces nouvelles perspectives cartographiques, nous invitons Boris Beaude, Philippe Vasset et Bureau d’études (Léonore Bonaccini et Xavier Fourt), qui explorent ces anciens et nouveaux outils, avec des approches différentes.
New Interfaces as Géoportail and Google Earth have emerged allowing the application, the representation and the combination of geospatial information. The territorial map has been covered with localized photographic documents (I was there), film documents (I saw this) and sonic documents (I heard that), which express human activity and memorize its traces. The map is becoming an interactive and mnemonic interface structuring and combining heterogeneous topics. Various disciplines and applications therefore interact and converge with each other. Cartographic interfaces representing the real world meet virtual and fictive spaces, becoming nearly indistinguishable. New possibilities of ordering information arise with this cartography, focusing the attention and making visible what has been disregarded by common perception. Examples of these are forgotten spaces, the constitution of social networks and structures of knowledge and of power in their relation to each other all over the planet.
To discuss these new cartographic perspectives we invite Boris Beaude, Philippe Vasset and Bureau d’études (Léonore Bonaccini and Xavier Fourt), who explore these old and the new applications, each with a different approach.

Boris Beaude, géographe et chercheur, geographer and researcher, « Espace de la carte, espace des individus » (« The Space of the Map, the Space of Individuals »)

Bureau d’études, artistes, artists, « Mapping the Laboratory Planet »

Philippe Vasset, écrivain, writer, « Jalons pour un imprécis de géographie » (« Giving Way to an Imprecise Geography »)

Session préparée et modérée par, organized and moderated by :
Gwenola Wagon, artiste, maître de conférences en arts plastiques, Université Paris 8, chercheuse dans l’équipe de recherche, member of the research group Esthétique des nouveaux médias (EdNM)

Les intervenants, The participants :

Boris Beaude est géographe et chercheur, geographer and researcher. Membre du laboratoire, member of the research lab Chôros de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne et Maître de conférences à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Ses travaux portent sur la dimension spatiale de la télécommunication et plus généralement sur le contexte spatial de l’interaction sociale. Il s’intéresse aux moyens que les individus se donnent pour maîtriser l’espace et, en particulier, à Internet comme espace singulier de la coexistence.
The work of Boris Beaude concentrates on the spatial dimension of telecommunication and, more generally, on the spatial context of social interaction. He is interested in the way individuals cope with the space surrounding them and he is particularly concerned with Internet as a singular space of coexistence.

Télécharger le document de présentation de la communication en .mov (6,3 Mo)

Enregistrement vidéo de la communication de Boris Beaude*

Bureau d’études est un groupe conceptuel, créé en 1998 à Paris,  qui développe un travail collectif croisant art, théorie et recherche. Ce travail se traduit notamment par la réalisation de cartographies sur les réseaux et complexes de pouvoirs, rendant lisibles les liens entre les états, les groupes financiers, les think tanks, les entreprises, etc. Ces cartographies sont diffusées dans des contextes artistiques, militants, universitaires ou sans qualité.
Bureau d’études is a conceptual group created in Paris in 1998 intermingling art, theory and research in their collective work. Amongst others, the group publishes maps on networks and power complexes highlighting the links between countries, financial groups, think tanks, companies, etc. These maps are distributed in an artistic, militant, academic or no-quality context.
http://utangente.free.fr/index2.html
http://laboratoryplanet.org

Enregistrement vidéo de la communication de Bureau d’études (Léonore Bonaccini et Xavier Fourt)*
Les documents à propos des œuvres, projetés dans la communication, sont consultables sur les sites  http://utangente.free.fr/index2.html et http://laboratoryplanet.org

Philippe Vasset a publié trois romans, has published three novels : Exemplaire de démonstration (2003), Carte Muette (2004) et Bandes Alternées (2006) et un récit avec cartes, and a report with maps, Un Livre Blanc (2007, Fayard). Avec l’Atelier de Géographie Parallèle, qu’il a co-fondé avec Xavier Courteix et Xavier Bismuth, Philippe Vasset a conçu l’exposition Cartes Blanches, qui s’est tenue du 10 au 30 septembre 2007 à la galerie Ars Longa à Paris. Together with the Atelier de Géographie Parallèle, of whom he is co-founder besides Xavier Courteix and Xavier Bismuth, Philippe Vasset organized the exhibition Cartes Blanches, which was shown from the 10th to the 30th of September 2007 at the gallery Ars Longa in Paris.

Enregistrement vidéo de la communication de Philippe Vasset*
Les documents à propos des œuvres, projetés dans la communication, sont consultables sur le site de l’Atelier de géographie parallèle http://www.unsiteblanc.com et « Philippe Vasset : zones vides de la ville » par François Bon

Débat de fin de session

Enregistrement vidéo du débat final à propos des trois communications*

*Un problème technique d’enregistrement du son lors de la captation vidéo de cette session nous a contraint à utiliser un son enregistré dans la salle-même par Hui Li. Nous l’en remercions.